Publications du Service canadien des forêts

Un peu d’histoire. 2005. Turbis, C. In Le retour des grands pins au Québec, Le Progrès forestier, Printemps 2005. Partenariat innovation forêt, RNCan., SCF, Centre de foresterie des Laurentides, Québec (Québec). 2 p. (Disponible en français seulement)

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 34712

La langue : Français

Disponibilité : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Additional information :

Sélectionner

Résumé

Les pins profitent depuis toujours d'une place privilégiée au sein de l'industrie forestière et de l'économie du Québec et du Canada. Parmi les neuf espèces de pins indigènes au Canada, deux sont considérées comme des espèces nobles, au même titre que les feuillus, et méritent une attention particulière : le pin blanc (Pinus strobus) et le pin rouge (Pinus resinosa). De stature majestueuse, le pin blanc et le pin rouge peuvent aisément dépasser 30 m de hauteur et atteindre près d'un mètre de diamètre.

En raison d'une surexploitation au 19e siècle et, plus récemment, de l'apparition de maladies exotiques, l'approvisionnement en pin blanc et en pin rouge est menacé. Cependant, la valeur économique et patrimoniale des grands pins justifie les efforts entrepris pour redorer la réputation de ces essences et reconstituer les réserves.