Publications du Service canadien des forêts

Climate change impacts on future boreal fire regimes. 2013. de Groot, W.J.; Flannigan,M.D.; Cantin,A.S. Forest Ecology and Management. 294:35-44.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 34618

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1016/j.foreco.2012.09.027

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Nous avons utilisé des modèles de changement climatique pour simuler les futurs régimes d’incendie (2091-2100) en Russie centrale et dans l’Ouest canadien. Il existe actuellement d’importantes différences dans les régimes d’incendie entre les deux continents. Au Canada, les forêts boréales sont dominées par des feux de cime de forte intensité qui se produisent relativement peu souvent (l’intervalle entre les feux est de 167 à 180 ans). En Russie, les feux sont surtout des feux de surface de faible à moyenne intensité dont la fréquence est modérée (l’intervalle entre les feux est de 53 ans). Notre simulation a révélé une augmentation de la gravité des futures conditions météorologiques liées aux incendies, particulièrement au Canada. On s’attend à ce que les incendies soient plus difficiles à maîtriser et à ce qu’ils consomment davantage de combustible. On s’attend également à ce que les émissions de carbone soient plus élevées par incendie dans l’Ouest canadien, mais le total des émissions sera plus élevé en Russie, où une plus grande superficie est brûlée. Les changements dans le régime des feux auront une incidence sur la composition des espèces. La capacité future de suppression des incendies sera mise à l’épreuve.

Dernière mise à jour :