Publications du Service canadien des forêts

The potential of suction traps as monitoring tool for Aphis glycines in soybean fields. 2010. Rhainds, M.; Yoo, H.J.; Steffey, K.L.; Voegtlin, D.J.; Sadof, C.S.; Yaninek, S.; O’Neil, R.J. Journal of Economic Entomology 103: 186–189.

Année : 2010

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 34613

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

La présente étude visait à évaluer le potentiel de se fonder sur les nombres d’adultes ailés capturés aux pièges à succion pour prévoir l’abondance locale du puceron du soya (Aphis glycines Matsumura) (Hemiptera: Aphididae) dans les cultures de soya (Glycine max [L.] Merr.). Entre 2006 et 2008, nous avons évalué l’abondance des pucerons chaque semaine en échantillonnant des plants dans quatre à onze champs de soya et en notant le nombre de pucerons capturés dans les pièges à succion dans quatre comtés en Indiana et en Illinois. Les champs dans chaque comté étaient situés à moins de 10 km de leur piège à succion respectif, ce qui nous a permis d’évaluer la relation entre l’abondance du puceron sur les plants de soya et dans les pièges à succion à l’échelle du comté. Les individus migrateurs capturés dans les pièges à succion affichaient des tendances saisonnières distinctes chaque année. Ainsi, la majorité des individus migrateurs récupérés aux pièges ont été capturés alors qu’ils se dispersaient du soya au nerprun (Rhamnus sp.) en 2006, mais d’une culture de soya à une autre en 2007. Une corrélation positive a été relevée entre le nombre cumulé de pucerons capturés dans les pièges à succion et les densités de pucerons sur les plants de soya. L’utilité des pièges à succion comme outil de surveillance pourrait cependant être limitée par la variation des tendances temporelles observées chaque année dans les pièges à succion et sur les plants de soya et par la variation spatiale de l’abondance des pucerons parmi les champs de soya à l’échelle du comté.