Publications du Service canadien des forêts

Phylogenetic species recognition reveals host-specific lineages among poplar rust fungi. 2013. Vialle, A.; Feau, N.; Frey, P.; Bernier, L.; Hamelin, R.C. Mol. Phylogenet. Evol. 66:628-644.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 34433

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1016/j.ympev.2012.10.021

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Les champignons appartenant au genre Melampsora sont responsables de plusieurs maladies dont la rouille foliaire du peuplier, la plus importante maladie des peupliers à l'échelle mondiale. Il est toutefois difficile d'identifier de manière précise les différentes espèces de Melampsora parce qu'elles possèdent peu de caractères morphologiques distinctifs.

Plusieurs espèces de Melampsora ont besoin d’alterner entre la plante hôte (p. ex., le peuplier) et une plante alterne (p. ex., le mélèze) pour compléter leur cycle de vie et causer la maladie. L’identité de la plante alterne peut servir à l'identification des espèces de Melampsora dans certains cas.

Afin de permettre une meilleure identification des différentes espèces de Melampsora, les chercheurs ont comparé l’empreinte génétique de différentes espèces. Ces travaux contribuent donc à une meilleure description taxonomique de ces espèces, facilitant ainsi grandement leur identification et la gestion des maladies qu’elles causent.

Dernière mise à jour :