Publications du Service canadien des forêts

Do trappers understand marten habitat. 2013. Wiebe, P.A; Fryxell, J.M.; Thompson, I.D.; Börger, L.; Baker, J.A. The Journal of Wildlife Management. 77:379-391.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 34425

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1002/jwmg.471

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

: Nous avons étudié le comportement des trappeurs d’animaux à fourrure dans le nord de l’Ontario à l’aide des réseaux de piégeage enregistrés. Nous voulions déterminer si les trappeurs ciblent le même habitat que celui privilégié par la martre d’Amérique. Nous avons élaboré des modèles de prédiction des emplacements des pièges d’après les caractéristiques de l’habitat et l’accès. Nous avons constaté que la distance aux routes et à l’eau était de loin le facteur le plus influent pour prédire la présence de pièges. Nous avons comparé des résolutions fines et grossières et avons constaté que bien que les modèles de résolution grossière soient facilement applicables en raison de la grande disponibilité de données sur la couverture terrestre du SIG, les modèles de résolution fine avaient une efficacité prédictive supérieure lors de l’examen des variables de l’habitat. En quantifiant les comportements des trappeurs, nous pouvons confirmer que l’efficacité des sanctuaires de martres utilisés dans la gestion des forêts dépend non seulement de l’âge et de la composition des espèces des peuplements forestiers laissés inexploités, mais aussi de la mesure dans laquelle ils sont accessibles aux trappeurs.

Dernière mise à jour :