Publications du Service canadien des forêts

Integrating socio-economic data for integrated land management (ILM): examples from the Humber River Basin, western Newfoundland. 2011. Eddy, B.G.; Dort, A. Geomatica 65(3): 283-291.

Année : 2011

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 34422

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

L’application de la géomatique pour la gestion intégrée des terres (GIT) se concentre souvent sur l’analyse et la modélisation des dimensions biophysiques d’une zone d’étude. Toutefois, les données sur les facteurs humains, comme les conditions socio-économiques des collectivités à l’intérieur d’une région, sont tout aussi importantes à considérer que les moteurs clés dictant les différents scénarios de GIT. L’incorporation des conditions socio-économiques des collectivités d’une manière explicite sur le plan spatial présente un certain nombre de défis à cause des différences entre les cadres spatiaux liés aux données biophysiques et à celles sur les humains. Cet article présente une approche pour intégrer les données socio-économiques pour l’analyse de GIT qui permet un meilleur alignement géospatial et une intégration supérieure des dimensions humaines et biophysiques. En outre, l’approche permet une analyse locale et contextuelle plus approfondie des relations et des dépendances particulières des communautés au paysage environnant et à ses ressources. Elle atteint ce but en utilisant le concept des collectivités à titre « d’habitats humains » où chaque communauté d’une région peut être analysée en termes de la façon dont elle évolue conjointement avec les autres communautés, s’adapte aux autres communautés de la région et aux changements naturels du paysage biophysique.