Publications du Service canadien des forêts

Seasonal occurrence and spatial distribution of resinosis, a symptom of Sirex noctilio (Hymenoptera: Siricidae) injury, on boles of Pinus sylvestris (Pinaceae). 2013.Ryan, K.; de Groot, P.; Smith, S.M.; Turgeon, J.J. Canadian Entomologist. 145:117-122.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 34414

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.4039/tce.2012.96

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

On a observé pour la première fois en 2004 une population bien établie du sirex exotique Sirex noctilio Fabricius (Hymenoptera: Siricidae) en Amérique du Nord. Afin de rédiger des notes d'orientation pour la détection de cet important ravageur des espèces de Pinus Linnaeus dans 1'Hémisphere austral, nous avons examiné à toutes les deux semaines 231 P. sylvestris afin d'établir le calendrier et la répartition spatiale des symptômes de résinose lors de l'attaque et le moment de la mortalite subsequente des arbres. De la résine fraîche apparaît entre la mi-juillet et la fin d'aoút et se retrouve, chez 70% des arbres infestés, à la mi-hauteur du tronc. Le moment de la mort des arbres varie d'un site à Pautre, de deux semaines après la première détection de résinose dans un site a plusieurs mois dans sept autres sites. Les résultats de notre étude foumissent des informations essentielles pour améliorer la détection de S. noctilio et pour prédire son impact sur les peuplements forestiers dans sa nouvelle aire de répartition dans le nord-est de l'Amérique du Nord.

Résumé en langage clair et simple

Le Sirex noctilio est un sirex introduit qui attaque le pin sylvestre. On l’a détecté pour la première fois en Amérique du Nord en 2004. Les arbres atteints produisent de la résine en tant que mécanisme de défense lorsque le sirex pond ses œufs. Nous voulions élaborer de meilleures lignes directrices pour les relevés de ce ravageur en déterminant le moment et le lieu où se manifestent ces symptômes de résinose et le moment de la mortalité ultérieure des arbres. Nous avons examiné 231 arbres toutes les deux semaines sur huit sites dans tout le sud de l’Ontario. Nous avons noté que la résine fraîche apparaissait entre la mi-juillet et la fin août. Chez 70 % des arbres, la résine a été observée à la mi-hauteur du tronc. Une fois la résine détectée, le moment de la mort des arbres a varié de deux semaines à plusieurs mois, selon le site. Les résultats de cette étude fourniront des informations essentielles pour améliorer les méthodes de détection et de relevé du sirex et aideront à prédire l’impact de cet insecte sur les peuplements forestiers dans sa nouvelle aire de répartition.

Dernière mise à jour :