Publications du Service canadien des forêts

Detection of an invisible foe: annosus root and butt rot. 2012. Laflamme, G. NRCan, CFS, Laurentian Forestry Centre, Québec, Que. Branching out from the Canadian Forest Service, Laurentian Forestry Centre. No. 78. 2 p.

Année : 2012

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 34241

La langue : Anglais

Séries : L'éclaircie (CFL - Québec)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Signalée pour la première fois au Québec en 1989, la maladie du rond s’introduit dans une pinède en colonisant une ou des souches fraîchement coupées. Elle se transmet par la suite par des racines qui croisent celles d’une souche infectée. Cette progression dite radiale est estimée à environ 1 mètre par année. Après quelques années, ce type de propagation crée une mosaïque plus ou moins circulaire d’arbres morts. La maladie tire justement son nom de l’apparence particulière de ces zones de mortalité. La vitesse de propagation de la maladie du rond vers le nord du Québec est estimée à 10 km/an. Des chercheurs du Service canadien des forêts (SCF) ont cette maladie dans leur mire et ils travaillent à développer des méthodes pour protéger les pins, les principales victimes.

Également disponible sous le titre :
Maladie du rond : invisible, mais reconnaissable. L’éclaircie du Service canadien des forêts. No 78. (Français)