Publications du Service canadien des forêts

Attraction of Monarthrum scutellare (Coleoptera: Curculionidae: Scolytinae) to hydroxy ketones and host volatiles. 2012. Noseworthy, M.K.; Humble, L.M.; Sweeney, J.D.; Silk, P.J.; Mayo, P Canadian Journal of Forest Research 42(10): 1851-1857.

Année : 2012

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 34201

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1139/x2012-122

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Les espèces de scolytes du bois du genre Monarthrum sont potentiellement invasives et constituent une menace pour les ressources forestières à travers le monde. À cause de leur style de vie mystérieux, ces scolytes sont difficiles à détecter et à suivre. En 2008, nous avons installé des pièges appâtés avec des phéromones synthétiques et des composés volatiles associés à l’hôte dans la zone de forêt mixte, à Metchosin en Colombie-Britannique, dans le but de tester l’efficacité de différents appâts pour la détection des espèces de cérambycidés. Nous avons découvert que la combinaison de l’éthanol et de la phéromone synthétique de cérambycidé, la 3-hydroxyoctane-2-one racémique (kétol en C8), était un attractif très efficace pour Monarthrum scutellare (LeConte). En 2009, nous avons fait une expérience dans des forêts de chêne de l’Oregon (Quercus garryana Douglas ex Hook.) pour tester l’effet de pièges appâtés avec des kétols en C8 ou de l’éthanol, ainsi qu’avec les deux appâts combinés, sur la capture de M. scutellare. Un nombre important de M. scutellare mâles ont été capturés dans les pièges entonnoirs appâtés avec de l’éthanol ou de l’éthanol combiné au kétol en C8. L’utilisation d’appâts composés de kétol en C8 combiné à l’éthanol a substantiellement augmenté la sensibilité des pièges et devrait par conséquent améliorer l’efficacité de la détection de M. scutellare dans l’écorce ainsi que les inventaires et les programmes de surveillance des scolytes.

Dernière mise à jour :