Publications du Service canadien des forêts

Comparison of the understory vegetation in boreal forest types of southwest Quebec. 2001. Légaré, S.; Bergeron, Y.; Leduc, A.; Paré, D. Can. J. Bot. 79: 1019-1027.

Année : 2001

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 33547

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/cjb-79-9-1019

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Abstract

La composition du peuplement peut affecter les processus écosystémiques, tels que le cycle des éléments nutritifs et la transmission lumineuse, malgré la présence de conditions environnementales similaires. Afin de vérifier si le couvert arborescent influence la composition de la strate de sous-bois, des relevés de la végétation herbacée et arbustive ont été effectués dans des conditions environnementales détendancées similaires, incluant deux dépôts de surface différents, till et argile, et quatre couverts forestiers dominés respectivement par les Populus tremuloïdes Michx. (peuplier faux-tremble), Betula papyrifera Marsh. (bouleau blanc), Pinus banksiana Lamb. (pin gris) et Picea glauca (Moench) Voss et Abies balsamea (L.) Mill. (épinette–sapin). L’analyse des correspondances détendancées et l’analyse de variance effectuées sur les coordonnées des axes de l’ordination révèlent un effet du dépôt de surface et du couvert arborescent. Le gradient observé en analyse des correspondances va du peuplier faux-tremble, bouleau blanc, mélange de conifères, au pin gris. Des espèces indicatrices ont été identifiées pour chacun des dépôts de surface et couverts forestiers, et la majorité d’entre-elles étaient associées soit au pin gris soit au peuplier faux-tremble. La richesse, l’équitabilité et la diversité de la strate de sous-bois ne varient pas en fonction du couvert forestier, mais sont significativement affectées par le dépôt de surface. Les différents processus écosystémiques, tels que la transmission de la lumière et le cycle des éléments nutritifs, semblent expliquer l’influence du couvert forestier sur la composition de la strate de sous-bois.