Publications du Service canadien des forêts

Evaluation of somatic embryogenesis for clonal propagation of western white pine. 2000. Percy, R.E.; Klimaszewska, K.; Cyr, D.R. Can. J. For. Res. 30: 1867-1876.

Année : 2000

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 33540

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Un programme pluriannuel a été mis sur pied afin de développer un système d’embryogenèse somatique pour la multiplication clonale du pin argenté (Pinus monticola Dougl.). Des graines immatures ont été utilisées pour l’induction de lignées embryogènes à partir de familles inscrites dans les programmes d’amélioration pour la résistance à la rouille vésiculeuse (Cronartium ribicola J.C. Fisch.) de la Colombie-Britannique. Les meilleures réponses ont été obtenues avec des graines contenant des embryons zygotiques dans les stades compris entre le clivage polyembryonique tardif et le début de la dominance embryonnaire. En tout, 14 des 15 familles issues de pollinisation libre ont produit des lignées embryogènes. Les meilleurs résultats d’induction (0,8 à 6,7%) ont été obtenus sur un milieu de Litvay modifié contenant de l’acide 2,4-dichlorophénoxyacétique et du 6-benzyladénine, chacun à 2,25 mM. La prolifération du tissu embryogène était améliorée par une culture en couche mince sur support de papier filtre. Environ 300 lignées représentant 18 familles issues de pollinisation libre et de pollinisation contrôlée ont été placées en cryoconservation. Le milieu de maturation contenant 120 mM d’ABA, 180 mM de saccharose et 1,0% de gellan gum a produit le plus grand nombre d’embryons somatiques matures. Des 61 lignées testées sur ce milieu, 77% ont produit des embryons somatiques matures. La germination et le début de la croissance in vitro ont été obtenus à une fréquence élevée (90 à 95%) et des plants de 45 génotypes ont subséquemment été transférés en serres.