Publications du Service canadien des forêts

Characterization and summary of the 1999-2005 Canadian prairie drought. 2011. Hanesiak, J.M.; Stewart, R.E.; Bonsal, B.R.; Harder, P.; Lawford, R.; Aider, R.; Amiro, B.D.; Atallah, E.; Barr, A.G.; Black, T.A.; Bullock, P.; Brimelow, J.C.; Brown, R.; Carmichael, H.; Derksen, C.; Flanagan, L.B.; Gachon, P.; Green, H.; Gyakum, J.; Henson, W.; Hogg, E.H.; Kochtubajda, B.; Leighton, H.; Lin, C.; Luo, Y.; McCaughey, J.H.; Meinert, A.; Shabbar, A.; Snelgrove, K.; Szeto, K.; Trishchenko, A.; van der Kamp, G.; Wang, S.; Wen, L.; Wheaton, E.; Wielki, C.; Yang, Y.; Yirdaw, S.; Zha, T. Atmosphere-Ocean 49(4):421-452.

Année : 2011

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 33430

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1080/07055900.2011.626757

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Les sécheresses sont parmi les catastrophes naturelles les plus coûteuses et, collectivement, affectent plus de gens que toute autre forme de catastrophe naturelle. Les Prairies canadiennes sont très vulnérables aux sécheresses et ont souvent subi ce phénomène. Toutefois, la récente sécheresse de 1999–2005 dans les Prairies a été l'une des pires sécheresses météorologiques, agricoles et hydrologiques enregistrées depuis que l'on effectue des relevés. Elle a aussi eu d'importantes conséquences socio-économiques, les dommages se chiffrant en milliards de dollars. C'est à cette sécheresse récente que s'est intéressé le Réseau de recherche sur la sécheresse (DRI), le premier réseau intégré consacré à la sécheresse au Canada. Le présent article traite de certains des objectifs clés du DRI en fournissant un résumé général, une compréhension et une synthèse de la sécheresse de 1999–2005. Le seul fait de rassembler les nombreux ensembles de données utilisés dans cette étude était en soi un accomplissement remarquable. Cette sécheresse présentait plusieurs caractéristiques importantes et quelquefois surprenantes. Parmi celles-ci : (1) une configuration de circulation atmosphérique transitoire à grande échelle (et de température de la surface de la mer) qui a généralement causé de la subsidence dans la région mais aussi des périodes de froid et de chaleur au cours de son évolution; ces caractéristiques ne se sont généralement pas produites lors des sécheresses précédentes; (2) de forts gradients spatiaux entre les zones humides et sèches qui, dans certains cas, étaient liés à des événements de précipitations extrêmes; et (3) plusieurs conséquences à la surface et sous la surface de la terre qui se sont produites avec des retards variables par rapport aux conditions météorologiques et qui auraient à leur tour rétroagi sur le caractère de la sécheresse (par exemple, rétroaction de convection de surface). La complexité de la sécheresse pose des défis énormes pour sa simulation et sa prévision à toutes les échelles temporelles. Des modèles à haute résolution couplés avec la surface sont nécessaires pour traiter ces questions et plusieurs autres mentionnées dans cet article.

Dernière mise à jour :