Publications du Service canadien des forêts

Autocontamination et autodissémination, ou l’art de rendre la liberté mortelle. 2011. Lavallée, R. RNCan, SCF, Centre de foresterie des Laurentides, Québec (Québec). L’éclaircie du Service canadien des forêts, Centre de foresterie des Laurentides. No. 72. 2 p.

Année : 2011

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 33288

Langue : Français

Séries : L'éclaircie (CFL - Québec)

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Imaginez une couche de 1,5 m de corps bourdonnants sur toute la surface de la Terre. C’est ce qui arriverait si un couple de mouches se reproduisait sans obstacle durant cinq ans. Est-ce un scénario plausible? Heureusement non, car dans le monde des insectes, il existe des mécanismes de contrôle naturel qui limitent leur prolifération. Parmi ces facteurs, il y a les champignons entomopathogènes, c’est-à-dire des champignons capables de provoquer une maladie chez les insectes. Naturellement présents dans l’environnement, ces champignons, spécifiques à certains insectes, sont de plus en plus employés dans la lutte contre les insectes ravageurs et pourraient être des alliés précieux notamment contre l’agrile du frêne.

Également disponible sous le titre :
Auto-inoculation: making insects agents of their own destruction. Branching out from the Canadian Forest Service, Laurentian Forestry Centre. No. 72. (Anglais)

Dernière mise à jour :