Publications du Service canadien des forêts

Determination of seed moisture content in Pinus contorta (L.) by low resolution pulsed NMR. 1993. Nygren, N.; Preston, C.M Pages 97-102 in D.G.W. Edwards, Compiler and Editor. Dormancy and barriers to germination, Proceedings: International symposium of IUFRO Project Group P2.04-00 (Seed Problems). Forestry Canada, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC.

Année : 1993

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 3324

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

Souvent la mesure de l'humidité des graines est lente et conduit à la destruction de l'échantillon. La spectroscopie par résonnance magnétique nucléaire (RMN) constitue une solution de rechange qui est à la fois rapide et non destructive. Nous avons évalué l'efficacité d'un spectromètre RMN de table à pulsation, de faible résolution (le MINISPEC de Bruker) afin de déterminer la teneur en humidité des graines du pin tordu (Pinus contorta L.). On avait conféré différents niveaux d'humidité aux graines en les plaçant dans des chambres d'équilibrage dont l'humidité relative était connue. La teneur précise en humidité a été déterminée par séchage au four de sous-échantillons, et d'autres sous-échantillons ont servi à dresser la courbe d'étalonnage du signal RMN par gramme d'échantillon. La méthode par RMN s'est révélée être rapide (moins d'une minute par échantillon) et, le plus souvent, n'utilisait qu'un échantillon de 0,5 g qui pouvait servir à d'autres usages, par exemple, des essais de germination. Les résultats obtenus par RMN et par séchage au four étaient en etroite corrélation et l'exactitude ainsi que la précision étaient parfaitement acceptables en vue d'un usage courant.