Publications du Service canadien des forêts

Winter mortality and supercooling point of the spruce beetle (Coleoptera: Curculionidae) not affected by host tree vigor in Nova Scotia, Canada. 2012. Rousseau, J.; Bauce, É.; Lavallée, R.; Guertin, C. J. Acad. Entomol. Soc. 8:1-10.

Année : 2012

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 33019

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

À des niveaux épidémiques, le dendroctone de l’épinette, Dendroctonus rufipennis Kirby (Coleoptera : Curculionidae), acquiert la capacité de se propager des arbres moribonds aux arbres sains en procédant à des attaques de masse. Cela lui procure une source de nourriture supplémentaire et de meilleure qualité. Puisque les caractéristiques de l’hôte ont une influence sur les performances des insectes, nous avons évalué l’effet de la vigueur de l’hôte sur la biologie hivernale des adultes du dendroctone de l’épinette en Nouvelle-Écosse. Ceux-ci n’ont pas produit plus de cryoprotectants et n’ont pas présenté des points de surfusion plus bas, ni un plus haut taux de survie sur les arbres plus vigoureux. Tout hôte confondu, ils ont présenté des points de surfusion et des taux de mortalité relativement bas (15%), démontrant ainsi une grande résistance au froid. Les points de surfusion sont descendus jusqu’à -44 °C en janvier alors que la température la plus froide enregistrée sur le site était de -23 °C. Comme prévu, le contenu en lipides chez les adultes a diminué durant l’automne, mais de façon, surprenante, il était inversement relié à la vigueur de l’arbre hôte.

Dernière mise à jour :