Publications du Service canadien des forêts

Histology of the larval Neodiprion abietis (Hymenoptera: Diprionidae) digestive tract. 2011. Lucarotti, C.J., Whittome-Waygood, B.H., and Levin, D.B. Psyche 2011: Article ID 910286. doi:10.1155/2011/910286

Année : 2011

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 32980

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1155/2011/910286

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Le canal alimentaire des larves de Neodiprion abietis est un tube droit différencié en stomodeum (intestin antérieur), en mésentéron (intestin moyen) et en proctodeum (intestin postérieur). Postérieur à la bouche, le stomodeum est à son tour divisé en pharynx, en œsophage (jabot) et en gésier (proventricule), tous recouverts de cuticule. Une paire de vésicules musculeuses recouvertes de chitine naissant de la portion antérieure du stomodeum s’étend en position latérale par rapport au canal alimentaire. Les caecums gastriques sont disposés autour de l’extrémité antérieure du mésentéron, où est formée la membrane péritrophique qui protège l’ensemble du mésentéron. Une couche unique de cellules épithéliales repose sur la lame basale à une extrémité du mésentéron, tandis que des microvillosités atteignant la lumière de l’intestin sont visibles à l’autre extrémité. Des nidi de cellules régénératrices ont été observés entre les cellules épithéliales columnaires dans la région de la lame basale. Les tubes de Malpighi sont attachés à l’extrémité postérieure du mésentéron. Le proctodeum est composé du pylore, d’un iléon musculeux relié à un rectum renflé, qui débouche sur l’anus.