Publications du Service canadien des forêts

Estimating trembling aspen productivity in the boreal transition ecoregion of Saskatchewan using site and soil variables. 2011. Pinno, B.; Bélanger, N. Canadian Journal of Soil Science 91(4):661-669.

Année : 2011

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 32930

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.4141/cjss10082

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

La productivité du peuplier faux-tremble exprimée par l'indice de qualité de station (IQS) de peuplements naturels supportés par trois types de dépôts de surface (fluviatile, lacustre et till) dans l’écorégion de la transition boréale de la Saskatchewan a été évaluée à partir de variables de sol et de site. Les variables de sol et de site utilisées étaient soit des variables catégoriques tels le dépôt de surface et l’écosite ou des variables continues comme la texture du sol (pourcentage de sable ou d'argile), le pH, le carbone, l'azote, les rapports C/N et la composition chimique élémentaire. Nous avons déterminé qu'il était impossible d'estimer avec fiabilité l'IQS en utilisant seulement les variables catégoriques de site ou les variables continues de sol quand les parcelles étaient toutes regroupées. Toutefois, lorsque les parcelles étaient regroupées par type de dépôt de surface, nous pouvions expliquer plus de 45% de la variabilité de la productivité du peuplier faux-tremble en utilisant des mesures communes comme la texture et le pH. En estimant l'IQS, il y avait une interaction entre le pH et la texture du sol avec le dépôt de surface. Dans le cas des dépôts fluviatile et lacustre, le contenu en argile était positivement corrélé à l'IQS alors qu'il était négativement corrélé à l'IQS pour les tills. Le pH, quant à lui, était positivement corrélé à l'IQS pour le dépôt fluviatile mais négativement corrélé à l'IQS pour le dépôt lacustre. L'inclusion de mesures plus sophistiquées pour caractériser la disponibilité des éléments nutritifs dans l'humus forestier ou l'horizon BC n'a pas amélioré les valeurs prédites de l'IQS. Cette étude indique qu'il est possible d'estimer la productivité du peuplier faux-tremble en utilisant des variables de sol et de site simples à condition que les différences de propriétés du sol à l'intérieur des regroupements par type de dépôt de surface soient considérées dans l'analyse.