Publications du Service canadien des forêts

Vegetation development on skid trails and burned sites in southeastern British Columbia. 1993. Oswald, E.T.; Brown, B.N. The Forestry Chronicle 69(1): 75-80.

Année : 1993

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 3293

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Le développement de la végétation, comprennant à la fois les semis d'arbres plantés et naturels, a été au cours d'une période de cinq ans sur une superficie de la zone de l'épinette d'Engelmann et du sapin subalpin dans la région forestière de Nelson qui avait été coupée, débardée, brûlée et plantée avec de l'épinette d'Engelmann du type 2+0, 313. Les sites étudiés comprennaient des portions de la zone de coupe, du milieu du sentier et des zones buttées des sentiers de débardage ainsi que des superficies brûlées adjacentes. L'épilobe était la plus importante des espèces envahissantes et affectait la croissance des arbres, particulièrement dans les zones buttées où elle ombrageait et recouvrait les arbres. L'airelle noire, se régénérant par des drageons issus de racines superficielles, était commune sur les sites brûlés, mais avait une influence marginale sur le développement de l'épinette d'Engelmann au cours des cinq années de l'étude. La meilleure croissance des arbres a été retrouvée sur les sites brûlés, puis dans les zones buttées, le milieu des sentiers et les zones de coupe. On devrait considérer d'omettre les zones de coupe en tant sites de plantations et de déplacer les sites de plantation sur le milieu des sentiers vers l'intérieur sur des pentes de 30% et plus.

Mots clés : Epinette d'Engelmann, sous-zone biogéoclimatique de l'épinette d'Engelmann et du sapin subalpin, brûlage de débris de coupe, succession de la végétation, épilobe