Publications du Service canadien des forêts

Effects of biotic disturbances on forest carbon cycling in the United States and Canada. 2012. Hicke, J.A.; Allen, C.D.; Desai, A.R.; Dietze, M.C.; Hall, R.J.; Hogg, E.H.; Kashian, D.M.; Moore, D.; Raffa, K.F.; Sturrock, R.N.; Vogelmann, J. Global Change Biology 18(1):7-34.

Année : 2012

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 32895

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1111/j.1365-2486.2011.02543.x

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Les auteurs ont examiné l’infection du système endophyte de l’Arceuthobium americanum parasitant le Pinus contorta var. latifolia par le _Colletotrichum gloeosporioides sur des plants naturellement infectés et inoculés de faux guis localisés. Ils ont utilisé deux techniques différentes pour tenter d’inoculer le C. gloeosporioides dans le système endophyte; ils ont appliqué le champignon sous forme du produit formulé « Stabilize » sur des tiges coupées de l’A. americanum et sous forme de mycélium sur gélose sur des branches infectées de l’A. americanum. Ils ont cultivé le champignon à partir de tiges infectées et de la région basale en forme de coupe, mais sans inclure les tissus de pin infectés incluant le système endophyte. Suite à l’inoculation des tiges coupées, ils ont excisé les tiges des plants de faux guis sans pouvoir isoler le champignon, un an après l’inoculation. Ils ont pu récupérer le champignon de la région blessée des infections ayant été inoculées avec du mycélium sur gélose, mais non pas à l’extérieur de la région blessée. Ils ont observé au microscope des hyphes ayant une morphologie conforme à celle du C. gloeosporioides dans les tiges et dans la région basale en forme de coupe des A. americanum naturellement infectés, mais non pas dans les échantillons provenant des traitements avec inoculation. Ainsi, les auteurs n’ont pas pu confirmer que le C. gloeosporioides ait infecté le système endophyte de l’ A. americanum parasitant le P. contorta var. latifolia, bien qu’ils ont pu observer la continuité du xylème entre les systèmes aériens et endophytes.

Dernière mise à jour :