Publications du Service canadien des forêts

Assessment of aerial photographs and multi-spectral scanner imagery for measuring mountain pine beetle damage. 1992. Gimbarzevsky, P.; Dawson, A.F.; van Sickle, G.A. Forestry Canada, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Information Report BC-X-333. 31 p.

Année : 1992

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 3265

La langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CFP - Victoria)

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Une étude de l'infestation par le dendroctone du pin ponderosa d'une zone de démonstration de 370 km2 a été effectuée dans le cadre d'un programme d'évaluation des dommages mené par le Relevé des insectes et des maladies des arbres de Forêts Canada. Le principal objectif de l'étude était de déterminer les possibilités d'utilisation des techniques disponibles de télédétection pour repérer les peuplements ravagés par l'insecte, pour cartographier leur étendue et pour mesurer les dommages subis par les arbres. Ces techniques comprenaient la cartographie des peuplements infestés, l'acquisition d'images, l'analyse d'images et la compilation des pertes volumiques. L'imagerie acquise se composait de photographies aériennes standard en couleurs naturelles et infrarouges couleurs à échelles de 1/56 000, de 1/19 000 et de 1/8000, de photographies en couleurs 70 mm supplémentaires de 32 photoparcelles de 4 ha à échelle de 1/6000, de 90 stéréogrammes à échelle moyenne de 1/1000, d'une série de diapositives en couleurs obliques 35 mm, ainsi que de données numériques (aériennes et spatiales) de balayeur multispectral. Les photographies aériennes infrarouges couleurs de haute altitude (1/56 000) ont servi de base à une analyse stéréoscopique de l'état des forêts. Les infestations ont été délimitées sur des transparents infrarouges couleurs puis superposées sur des cartes 1/20 000 des types de couvert du ministère des Forêts de la Colombie-Britannique. L'étendue des zones ravagées a été déterminée directement à partir des cartes pour chacun des quelque 300 types de couvert atteints. L'intensité des infestations et les pertes volumiques ont été établies par analyse des photoparcelles et de données d'échantillonnage de terrain, puis calculées par feuilles et par type de couvert. La région ravagée cartographiée faisait au total 4673 ha; les pertes volumiques évaluées sont de plus de 453 000 m3 pour le pin tordu, soit une moyenne de 97 m3/ha. Des cartes d'endommagement ont aussi été compilées à partir de l'imagerie numérique d'un balayeur multispectral. Elles révèlent des infestations assez identiques à celles des photographies aériennes infrarouges couleurs de haute altitude, mais les zones endommangées semblent être beaucoup plus grandes. L'imagerie multispectrale n'a pas permis de faire la distinction entre les divers degrés d'endommagement; pour bien interpréter l'état des forêts, il a fallu consulter fréquemment des photographies aériennes ordinaires. Les techniques décrites dans le rapport sont illustrées de nombreux stéréogrammes, photographies obliques et l'images de balayeur multispectral, tous en couleurs.