Publications du Service canadien des forêts

Public views on forest management: value orientation and forest dependency as indicators of diversity. 2011. McFarlane, B.L., Beckley, T.M., Huddart-Kennedy, E., Nadeau, S., and Wyatt, S. Canadian Journal of Forest Research 41(5): 740-749.

Année : 2011

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 32321

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1139/X11-003

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Le fait de considérer des communautés comme dépendantes de la forêt sur la base d’indicateurs économiques implique que les résidents de ces communautés partagent une vision utilitaire de l’aménagement forestier selon laquelle l’extraction des ressources et les bénéfices économiques sont au centre des préoccupations. Dans cette étude, nous testons cette hypothèse en scrutant la relation entre la dépendance envers la forêt, l’orientation des valeurs et les points de vue sur l’aménagement forestier. Les données ont été récoltées à l’aide d’une enquête postale réalisée en 2007 auprès de 1 521 résidents de la province du Nouveau-Brunswick, au Canada. Nous avons classé les répondants en fonction du degré de dépendance de leur zone de résidence envers la forêt et de l’orientation de leurs valeurs forestières. Nous avons étudié la variation dans les croyances au sujet de l’aménagement forestier, des objectifs de l’aménagement forestier et de l’implication du public selon le degré de dépendance envers la forêt et l’orientation des valeurs forestières. Les résultats montrent qu’il y a certaines différences parmi les résidents provenant de régions qui ont différents degrés de dépendance envers la forêt. Cependant, il y avait une variation beaucoup plus grande entre les regroupements selon l’orientation des valeurs. Cette étude indique que peu importe le degré de dépendance envers la forêt, les communautés sont formées de diverses orientations des valeurs et que l’examen des populations sur la base de leur degré de dépendance envers la forêt peut masquer une pluralité de points de vue sur l’aménagement forestier au sein des communautés.

Dernière mise à jour :