Publications du Service canadien des forêts

A high-density genetic linkage map of a black spruce (Picea mariana) x red spruce (Picea rubens) interspecific hybrid. 2011. B.-Y. Kang, J.E. Major, and O.P. Rajora. Genome 54: 128-143.

Année : 2011

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 32155

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/G10-099

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Les cartes énétiques constituent des ressources importantes pour des travaux fondamentaux et applique´s. L’e´pinette (Picea) possède un trés grand génome (0,85 x 1010 – 2,4 x 1010 pb; 8,5 – 24,0 pg/1C, 17,7 pg/1C en moyenne). Les auteurs ont produit une carte génétique presque saturée pour un rétrocroisement (BC1) interspécifique entre l’épinette noire (BS ; Picea mariana (Mill.) B.S.P.) et l’épinette rouge (RS ; Picea rubens Sarg.), en employant des marqueurs SAMPL (« selectively amplified microsatellite polymorphic loci »). Au total, 2284 marqueurs SAMPL ont été examinés à l’aide de 31 combinaisons d’amorces sélectives SAMPL-MseI. De ce nombre, 1216 marqueurs SAMPL présentant une ségrégation mendélienne ont été cartographiés, tandis 1068 (48,6 %) des fragments SAMPL affichaient une distorsion de la ségrégation au seuil de a = 0,05. Les cartes maternelle, paternelle et consensus étaient toutes constituées de 12 groupes de liaison, soit le nombre haploïde de chromosomes (1n = 1x = 12) chez le genre Picea. La carte maternelle BS comptait 814 marqueurs formant 12 groupes, de liaison s’étendant sur 1670 cM, pour une distance moyenne de 2,1 cM entre les marqueurs. La carte paternelle BS x RS totalisait 773 marqueurs sur 12 groupes, de liaison s’étendant sur 1563 cM, soit une moyenne d’un marqueur à tous les 2,0 cM. La carte consensus pour le rétrocroisement BC1 interspécifique comptait 1216 marqueurs sur 12 groupes, de liaison couvrant 1865 cM (98 % de couverture génomique), pour une distance moyenne de 1,5 cM entre les marqueurs. La carte génétique décrite dans ce travail représente une ressource génomique importante chez le genre Picea, les pinacées ainsi que les conifères.