Publications du Service canadien des forêts

The potential of forest biomass as an energy supply for Canada. 2011. Paré, D.; Bernier, P.Y.; Thiffault, E.; Titus, B.D. The Forestry Chronicle 87(1): 71-76.

Année : 2011

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 32136

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

L’utilisation de la biomasse forestière comme source d’énergie suscite un intérêt grandissant. Les principaux objectifs de cet article sont de présenter des estimés et des perspectives sur la quantité de biomasse forestière disponible au Canada par rapport à la demande énergétique canadienne et d’examiner le potentiel d’utilisation de cette biomasse pour réduire notre production de gaz à effet de serre (GES). Les estimés publiés sur la quantité de biomasse forestière disponible sous forme de résidus de coupe montrent que cette ressource est importante, mais qu’elle ne constitue néanmoins qu’une fraction de notre demande énergétique. Le potentiel de réduction de nos émissions de GES par l’utilisation de cette biomasse dépend fortement, entre autres choses, de la voie technologique utilisée. La combustion directe pour la production de chaleur et la production concomitante de chaleur et d’électricité (CHP) sont parmi les voies les plus efficaces. La relative rareté de cette ressource nous incite à l’utiliser de façon efficace.

Résumé en langage clair et simple

Les résidus d’exploitation forestière constituent la plus grande source de biomasse facilement accessible pour la production d’énergie, mais le volume disponible est inférieur au potentiel théorique en raison de contraintes écologiques, opérationnelles et économiques.

La bioénergie représente environ 5 % de la consommation canadienne d’énergie primaire. Même en ajoutant toute la production de bois rond du Canada, les forêts ne fourniraient que 18 % de la consommation canadienne totale. La contribution potentielle de la bioénergie forestière à la satisfaction des besoins énergétiques canadiens est encore trop optimiste, puisqu'une unité d’énergie contenue dans le bois n’équivaut pas à une unité de consommation d’énergie.

Le potentiel de réduction des émissions de GES par l’utilisation de biomasse dépend de la technologie utilisée. Les plus importantes réductions s'obtiendraient en utilisant la biomasse comme source de chaleur ou en cogénération. Les projets communautaires près des sources d’approvisionnement favorisent aussi une utilisation optimale de la ressource.

Également disponible sous le titre :
Le potentiel de la biomasse forestière comme source d’énergie pour le Canada. (Français)

Dernière mise à jour :