Publications du Service canadien des forêts

Regeneration dynamics after patch cutting and scarification in yellow birch - conifer stands. 2010. Prévost, M.; Raymond, P.; Lussier, J.M. Canadian Journal of Forest Research 40: 357-369.

Année : 2010

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 32094

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Nous présentons les effets après six ans de différents patrons de coupe (jardinage avec trouées de 20, 30 et 40 m de diamètre, coupe en parquet de 1 ha, et témoin non coupé) et du scarifiage en placeaux, sur le recouvrement des lits de germination et la dynamique de régénération dans des peuplements de bouleau jaune (Betula alleghaniensis Britton) et conifères de l'est du Québec, au Canada. Après trois ans, le bouleau jaune s'était mieux établi dans les patrons de coupe avec trouées que dans le parquet et le témoin, alors que sa densité était sept fois plus élevée dans les sous parcelles scarifiées que dans les sous parcelles non scarifiées. Après six ans, les ouvertures scarifiées et les lisières des ouvertures contenaient trois à cinq fois plus de semis >30 cm de hauteur que les ouvertures non scarifiées et le sous-bois entre les trouées. La perte de régénération préétablie dans les ouvertures a été le principal résultat pour les conifères, bien que le scarifiage ait accéléré l'établissement de nouveaux semis de sapin baumier (Abies balsamea) (L.) Mill.). Même si des semenciers d'épinette rouge (Picea rubens Sarg.) étaient abondants sur le site, notre combinaison de traitements n'a pas favorisé sa régénération naturelle. La variation de la grandeur des trouées n'a pas changé la densité totale des espèces de compétition, mais elle a modifié la composition de cette strate arbustive. Nos résultats après six ans suggèrent que le maintien des conifères et de la composition mixte des peuplements est incertain à long terme.