Publications du Service canadien des forêts

Effect of Armillaria root disease on quality and value of green Douglas-fir lumber. 2010. Cruickshank, M.G. Forestry Chronicle 86(2): 263-266.

Année : 2010

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 32064

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Les relevés épars des impacts provoqués par les maladies des racines retrouvés dans la littérature pour quelques espèces d’arbres peuvent être regroupés principalement en trois niveaux. Aucun impact sur la qualité du produit n’a jamais été mesuré ou adéquatement chiffré en coût. Afin de cumuler quelques informations au niveau des impacts sur la valeur, du bois de sciage brut de bois vert de sapin de Douglas a été débité à partir de tiges affectées par le pourridié-agaric et de tiges saines. On a obtenu 80 planches de six arbres provenant de deux peuplements issus de plantation. On a obtenu moins de planches des arbres malades vivants comparativement aux arbres sains de diamètre semblable (1,3 m) des deux sites, laissant entendre que la maladie pourrait affectée le défilement de l’arbre ou sa forme. Le bois de sciage obtenu des arbres malades affichait le plus souvent un gauchissement et dans le cas des arbres sains des noeuds, mais le gauchissement constituait la plus importante réduction de valeur. La maladie semble au mieux ne pas avoir d’effet et au pire, un effet négatif sur la valeur du bois, mais vraisemblablement elle ne permet pas d’accroître la valeur. Il s’agit du premier rapport de l’impact d’une maladie des racines sur la qualité et la valeur du bois de sciage, mais des travaux plus poussés seraient requis pour en faire une évaluation adéquate.

Dernière mise à jour :