Publications du Service canadien des forêts

Response of northeastern North American forests to climate change: will soil conditions constrain tree species migration? 2010. Lafleur, B.; Paré, D.; Munson, A.D.; Bergeron, Y. Environmental Reviews 18: 279-289.

Année : 2010

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 31787

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

La distribution des espèces et la composition des communautés végétales varient le long de gradients environnementaux. À l'échelle continentale, le climat joue un roûle primordial dans la distribution des espèes végétales, alors qu’aux échelles locale et régionale la distribution des espèces est surtout influencée par les variables édaphiques et la topographie. Le réchauffement climatique projeté et l’altération du régime des précipitations sont susceptibles d’influencer la physiologie et la phénologie des arbres, et d’entraîner leur migration vers le nord. Toutefois, l’influence des caractéristiques des sols sur le potentiel migratoire des arbres est peu connue. Puisque la plupart des espèces d’arbres possèdent une grande tolérance aux variations édaphiques, les sols ne devraient pas constituer un obstacle majeur à leur migration vers le nord. Toutefois, localement ou régionalement, les sols pourraient posséder des propriétés qui pourraient restreindre la migration des espèces. Alors que les changements climatiques ont le potentiel de provoquer la migration des espèces vers le nord, localement ou régionalement les propriétés des sols pourraient limiter leur capacité migratoire. Ces forces en opposition pourraient restreindre le potentiel migratoire des arbres en réponse aux changements climatiques. Parce que les espèces d’arbres répondent de manière individuelle aux variables climatiques et aux propriétés des sols, de nouvelles communautés d’arbres pourraient résulter des changements climatiques.