Publications du Service canadien des forêts

Aboveground large tree mass estimation in a coastal forest in British Columbia using plot-level metrics and individual tree detection from lidar. 2009. Ferster, C.J.; Coops, N.C.; Trofymow, J.A. Canadian Journal of Remote Sensing 35(3): 270-275.

Année : 2009

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 31514

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

On a estimé la biomasse aérienne des gros arbres et des chicots (« large tree and snag aboveground mass » (TSAM)) au niveau de la parcelle dans une forêt côtière de pins Douglas de seconde venue en Colombie-Britannique à l’aide de données lidar (détection et télémétrie par ondes lumineuses) en combinaison avec des mesures d’arbres et de chicots identifiés individuellement et de mesures de densité de retours lidar du couvert au niveau de la parcelle. Les arbres individuels ont été identifiés à l’aide de l’algorithme TreeVaW (« tree variable window ») qui permet d’identifier les couronnes d’arbres en utilisant un filtre circulaire mobile et de la relation entre la hauteur des arbres et le diamètre de la couronne. Un modèle de régression linéaire multiple a ensuite été développé pour prédire la valeur de TSAM au niveau de la parcelle telle que déterminée à partir des parcelles échantillons au sol. Les hauteurs estimées des arbres identifiés individuellement étaient très précises (r2 = 0,92, SEE = 0,69 m). Les valeurs de TSAM au niveau de la parcelle ont été estimées avec une valeur de r2 = 0,75, SEE = 29,68 Mg/ha en utilisant les mesures de densité et de hauteur lidar seules, et une valeur légèrement plus faible de r2 = 0,71, SEE = 31,95 Mg/ha en utilisant les mesures de densité lidar avec les hauteurs d’arbres identifiés individuellement. L’utilisation des mesures d’arbres individuels n’a pas amélioré l’estimation de TSAM au niveau de la parcelle étant donné qu’une partie importante de TSAM est contenue dans les niveaux complexes du couvert où les arbres individuels sont difficiles à identifier.