Publications du Service canadien des forêts

Nitrogen fixation in Sitka alder by N-15 isotope dilution after eight growing seasons in a lodgepole pine site. 1992. Mead, D.J.; Preston, C.M Canadian Journal of Forest Research 22: 1192-1194.

Année : 1992

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 3143

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

En raison des coûts élevée et des limites de la méthode, aucune étude sur le terrain par la méthode de dilution de l’isotope 15N n’a été réalisée afin de mesurer la quantité d’azote fixée par l’aulne. Dans une étude à long terme (8 ans) du devenir du fertilisant 15N appliqué sur le terrain au pin lodgepole (Pinus contorta Dougl. var. latifolia Engelm.) à l’intérieur de la Colombie-Britannique, nous avouns observé des enrichissements beaucoup moindres en 15N chez l’aulne de Sitka (Alnus sinuata (Reg.) Rydb.) que chez le pin lodgepole ou les autres espèces de sous-étage. Des calcules dans lesquels on utilisait comme plantes de référence non fixatrices le pin lodgepole, les herves et les arbrisseaux ont montré qu’à ce site, le pourcentage d’azote dérivé de l’atmosphère et retrouvé chez l’aulne de Sitka était très élevéet attegnait 94-99%. La longue période nécessaire à la stabilisation du fertilisant 15N résiduel sous forme organique dans le sol et à l’établissement de systèmes racinaires a atténué bon nombre des difficultés liées à la méthode de dilution de l’isotope 15N. Par contre, les calculs du pourcentage d’azote dérivé de l’atmosphère effectués à la fin de la première saison de croissance ont donné des résultats irréguliers et peu sûrs.