Publications du Service canadien des forêts

Landscape-level analysis of mountain pine beetle in British Columbia: spatiotemporal development and spatial synchrony within the present outbreak. 2009. Aukema, B.H.; Carroll, A.L.; Zhu, J.; Raffa, K.F.; Sickley, T.A.; Taylor, S.W. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Working Paper 2008-29. 22 p.

Année : 2009

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 31186

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Nous présentons une analyse à l'échelle du paysage du profil épidémiologique et spatio-temporel de la propagation de l'infestation actuelle du dendroctone du pin ponderosa en Colombie- Britannique jusqu'en 2003. Nous avons projeté les résultats des relevés aériens sur la mortalité des arbres sur des cellules distinctes de 12 × 12 km et les avons utilisés comme données substitutives sur la densité de la population d'insectes. Nous avons cherché à déterminer si l'infestation s'était propagée à partir d'un épicentre ou si de multiples populations locales isolées avaient pullulé simultanément. Une analyse typologique aspatiale de séries chronologiques de 1990-2003 a révélé l'existence de quatre profils distincts. Chaque série chronologique mettait en évidence une progression générale des populations du dendroctone du pin ponderosa. La représentation graphique des emplacements géographiques de chaque profil temporel a révélé que l'infestation avait débuté dans le centre-ouest de la Colombie-Britannique et s'était propagée vers l'est. Elle a également révélé que de nombreuses infestations locales étaient apparues dans des emplacements géographiques distincts, surtout dans la partie sud de la province. D'après les résultats d'analyse de régression autologistique, il existe une corrélation positive significative entre les zones où l'infestation s'était d'abord manifestée et les terres protégées. Ainsi, la zone délimitée du centre-ouest de la Colombie-Britannique comprend trois parcs de conservation et une forêt aménagée adjacente. Nous avons examiné plus à fond la réduction du synchronisme des populations avec l'augmentation de la distance selon différents niveaux de population. L'analyse de la dépendance spatiale du synchronisme temporel des fluctuations de population au cours des premières années (1990-1996) indique que l'explosion des populations de dendroctone du pin ponderosa est en grande partie indépendante à des échelles supérieures à 200 km en dehors des périodes de pullulation. Cependant, durant les années d'explosion démographique (1999 à 2003), les populations étaient manifestement synchrones à l'échelle de la province, même à des distances allant jusqu'à 900 km. Le profil épicentral du développement des populations peut servir à repérer des unités de paysage adjacentes et à établir leur ordre de priorité en vue de l'établissement de stratégies de lutte réactive et proactive visant à atténuer les répercussions des infestations de dendroctone du pin ponderosa.

Dernière mise à jour :