Publications du Service canadien des forêts

Sampling procedures for evaluating yellowheaded spruce sawfly density and defoliation in juvenile black spruce stands. 2006. Johns, R.C.; Ostaff, D.P.; Quiring, D.T. Journal of the Acadian Entomological Society 2: 1-12.

Année : 2006

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 31130

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Résumé

Des relevés de terrain ont été effectués dans le centre de Terre-Neuve afin d’établir les procédures d’échantillonnage pour l’évaluation de la densité de la tenthrède à tête jaune de l’épinette, Pikonema alaskensis (Roh.) (Hymenoptera : Tenthredinidae) et de la défoliation de peuplements d’épinette noire, Picea mariana (Mill.) BSP (Pinaceae), qu’elle cause aux niveaux des branches et de l’arbre. L’estimation de la défoliation par l’échantillonnage des pousses sur l’axe de la branche principale et sur les branches de deuxième ordre des verticilles 1, 2 et 4 seulement a expliqué plus de71 % de la variation dans les estimations faites en échantillonnant toutes les pousses sur les branches. L’échantillonnage d’une seule branche des verticilles 1 et 2 (c.-à-d. la flèche et une branche des verticilles 1 et 2) pour évaluer la défoliation au niveau de l’arbre a expliqué plus de 74 % de la variation l’importante dispersion des derniers stades larvaires à partir des branches de la couronne, on a déterminé que la meilleure unité d’échantillonnage de ces stades larvaires est composé de la flèche, d’une branche du verticille 1 et d’une branche du verticille 2. Les relations entre la densité des oeufs et celle des stades larvaires intermédiaires sur les verticilles 2, 4 ou les deux ont expliqué de 21 à 49 % de la variation dans la densité des derniers stades larvaires sur les verticilles 1 et 2. Il pourrait être nécessaire d’échantillonner des branches sur les verticilles 2 et 4 pour tenir compte des variations saisonnières dans la répartition des oeufs ou des stades larvaires intermédiaires dans la couronne de l’épinette noire. Les méthodes d’échantillonnage établies par cette étude devraient faciliter l’élaboration de programmes de surveillance de P. alaskensis et de la défoliation que cet insecte cause dans des peuplements d’épinette noire.

Dernière mise à jour :