Publications du Service canadien des forêts

Effect of 3 years’ free-air exposure to elevated ozone on mature Norway spruce (Picea abies (L.) Karst.) needle epicuticular wax physicochemical characteristics. 2009. Percy, K.E.; Manninen, S; Häberle, K.-H.; Heerdt, C.; Werner, H.; Henderson, G.; Matyssek, R. Environmental Pollution 157: 1657-1665.

Année : 2009

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 30095

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Résumé

Nous avons examiné l’effet de l’ozone (O3) sur la cire épicuticulaire des aiguilles de l’épicéa commun (Picea abies) durant trois saisons au site de l’expérience de fumigation à l’ozone dans la forêt de Kranzberg (Kranzberg Ozone Fumigation Experiment). L’exposition à une concentration d’O3 deux fois supérieure à la concentration ambiante a varié de 64,5 à 74,2 ml d’O3 l-1 h (AOT40) et de 117,1 à 123,2 nl d’O3 l-1 (4e concentration d’O3 maximum quotidienne en importance pour une moyenne de 8 h). À la suite du traitement à l’O3, la proportion de la surface des nouvelles aiguilles qui est couverte de tubes de cire, de groupes de tubes et de plaques a diminué (P = 0,011) et les chambres épistomatiques comptaient des dépôts plus importants de cire amorphe. La concentration d’alcools secondaires a varié en fonction de l’année (P = 0,004) et en raison du traitement à l’O3 (P = 0,029). Le traitement à l’O3 a entraîné une réduction de la concentration des alcools secondaires de 9,1 % et une augmentation (P = 0,037) de la concentration des acides gras de 29 %. Les tendances contradictoires en ce qui a trait aux alcools secondaires et aux acides gras indiquent une action directe de l’O3 sur la biosynthèse de la cire. Ces résultats montrent les changements qu’induit l’O3 dans les caractéristiques biologiquement importantes de la surface des aiguilles d’arbres de 50 ans plantés dans un champ.

Dernière mise à jour :