Publications du Service canadien des forêts

Daily oviposition pattern of Lambdina fiscellaria (Lepidoptera: Geometridae) under laboratory conditions. 2009. Berthiaume, R.; Hébert, C.; Lamontagne, L.; Picard, I.; Bauce, E. Can. Entomol. 141: 309-315.

Année : 2009

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 30040

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

L'arpenteuse de la pruche, Lambdina fiscellaria, est l'un des plus importants défoliateurs des forêts de conifères de l'Amérique du Nord. Obtenir l'information de base sur la biologie reproductrice d'un ravageur est une condition préalable essentielle pour comprendre la dynamique de ses populations. Des variations de fécondité sont connues pour les deux écotypes majeurs de l'arpenteuse de la pruche le long d'un gradient latitudinal, dans l'est du Canada, mais leur taux de ponte journalière est similaire. Les femelles accouplées pondent rapidement des oeufs après une courte période de préoviposition, le maximum survenant dans les 3 premiers jours suivant le début de l'oviposition. Les femelles accouplées pondent significativement plus d'oeufs que les femelles non accouplées et ces dernières montrent un patron de ponte journalière plus uniforme pendant toute leur vie. Par ailleurs, les oeufs pondus au début de la période de ponte sont plus volumineux que ceux déposés vers la fin de cette période. Cette différence pourrait influencer la survie hivernale de l'arpenteuse de la pruche et devrait faire l'objet d'études afin de mieux comprendre la dynamique des populations et améliorer la gestion de ce défoliateur.

Dernière mise à jour :