Publications du Service canadien des forêts

Science-based management of forest soil disturbance. 2009. Curran, M.P.; Maynard, D.G. Canadian Journal of Soil Science 89(1) Special Issue: 3-11.

Année : 2009

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 29227

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.4141/CJSS07061

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

L’enjeu pour les organismes qui administrent des forêts publiques on privées est d’élaborer des politiques et des méthodes pour gérer les ressources qui s’appuient sur les meilleures informations disponibles. Une gestion de telles ressources fondée sur la science suppose un processus adaptatif exigeant une surveillance à trois niveaux: mise en æuvre (conformité), efficacité et validation (recherche). Il faut poursuivre la recherche et entreprendre de nouvelles expériences pour soutenir les efforts de conservation du sol et pour analyser les nouvelles préoccupations comme le changement climatique, la production de biocarburants et l’adoption de pratiques inédites. On a besoin de réseaux de recherche coopératifs et d’autres formes de collaboration pour consolider les avantages qui découlent d’une approche commune à la gestion des problèmes venant de la perturbation du sol et des rapports de recherche issus des divers protocoles de durabilité provinciaux/d’État, nationaux et internationaux comme le Processus de Montréal. La session technique sur les sols forestiers perturbés organisée à l’assemblée annuelle de 2006 de la Société canadienne de la science de sol, à Banff (Alberta), est un nouveau pas vers une telle collaboration. Un groupe d’experts du Canada et des États-Unis s’y sont retrouvés pour échanger connaissances et expérience et discuter des questions associées aux perturbations de sol, aux politiques et aux pratiques d’exploitation forestière. Ce numéro spécial sur la perturbation des sols forestiers illustre le genre d’activités scientifiques essentielles à une gestion des sols forestiers perturbés fondée sur la science.