Publications du Service canadien des forêts

Fire return intervals and tree species succession in the North Shore region of eastern Quebec. 2008. Bouchard, M.; Pothier, D.; Gauthier, S. Can. J. For. Res. 38: 1621-1633.

Année : 2008

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 29208

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

Nous avons évalué les variations géographiques dans les intervalles de retour moyens des feux, ainsi que la succession forestière après feu, au sein d'un territoire de 66 497 km2 localisé dans la forêt boréale de l'est du Québec. Les intervalles de retour moyens ont été calculés à partir d'une carte du temps depuis le dernier feu pour la période de 1800-2000, et la dynamique forestière a été étudiée en superposant 3204 placettes d'inventaire à cette carte. L'intervalle de retour des feux était significativement plus courts dans la partie ouest de l'aire d'étude, à 270 ans, comparativement avec la partie est, où l'intervalle moyen dépassait probablement 500 ans. Les deux principales espèces d'arbre, dans l'aire d'étude étaient le sapin baumier (Abies balsamea (L.) P. Mill.) et l'épinette noire (Picea mariana (Mill.) BSP). L'abondance du sapin baumier augmentait progressivement en fonction du temps depuis le dernier feu, alors que l'abondance de l'épinette noire augmentait durant les 90 premières années, puis déclinait subséquemment. Le sapin baumier était significativement plus bondant dans la partie sud-est de l'aire d'étude, ce qui nous attribuons aux limitations imposées par la température le long de l'axe nord-sud, et par les feux le long de l'axe est-ouest. De grands massifs forestiers (par exemple, ≥200 km2), dominés par des espèces de début de succession au sein d'une matrice dominée par des peuplements mélangés irréguliers de sapin baumier et d'épinette noire, représentent une caractéristique importante des paysages forestiers pré-industriels dans cette région.