Publications du Service canadien des forêts

Contrasting research approaches to managing mistletoes in commercial forests and wooded pastures. 2009. Reid, N.; Shamoun, S.F. Botany 87(1): 1-9.

Année : 2009

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 29189

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/B08-109

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Plusieurs espèces de faux-gui constituent des agents néfastes dans les écosystèmes agricoles et forestiers partout dans le monde. Les faux-guis se comportent comme des mauvaises herbes étant généralement endémiques dans certaines régions où ils agissent comme des pestes; conséquemment, la lutte biologique et l'utilisation à grande échelle des herbicides demeurent généralement impraticables. Dans les forêts conifériennes de l'Amérique du Nord, l'infection par les faux-guis (Arceutobium spp.) conduit à des pertes commerciales majeures et implique une responsabilité civique dans l'établissement des emplacements de récréation. Les champignons hyperparasites ont un potentiel comme agents de lutte biologique contre le faux-gui, incluant des espèces qui attaquent les tiges, les fruits et le système endophyte du faux-gui. Le développement de stratégies de lutte biologique généralisée devient utile dans les conditions où la lutte sylvicole traditionnelle est impraticable ou indésirable. Dans le sud de l'Australie, les plantations d'eucalyptus font souvent l'objet d'attaques mortelles par le faux-gui (Amyena spp.), dans les paysages pâturés où le déclin des arbres et la perte de biodiversité constituent des formes majeures de dégradation des terres. Bien qu'on encourage des stratégies à long terme pour assurer une balance entre l'abondance du faux-gui et de l'hôte, plusieurs éleveurs réclament des options à court terme pour traiter les arbres sévèrement infectés. Des recherches récentes ont réexaminé l'efficience et l'efficacité des traitements sylvicoles et des herbicides sélectifs dans des situations appropriées. Les auteurs résument les résultats de ces recherches récentes sur ces diverses stratégies d'aménagement, en Amérique du Nord et en Australie.