Publications du Service canadien des forêts

Considering the effectiveness of mountain pine beetle mitigation strategies. 2008. Coops, N.C.; Timko, J.A.; Wulder, M.A.; White, J.C.; Ortlepp, S.M. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Working Paper 2008-21. 44 p.

Année : 2008

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 29078

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Dans cette communication, nous passons en revue une vaste gamme de stratégies d'atténuation liées à la gestion du dendroctone du pin ponderosa (Dendroctonus ponderosae Hopkins). Nous examinons les méthodes actuellement employées ou envisagées pour contrôler les populations de dendroctones, la façon dont l'efficacité de ces différentes approches est surveillée et évaluée, ainsi que la place potentielle des données de télédétection dans un système de surveillance à grande échelle. À cette fin, nous examinons tout d'abord les objectifs visés en matière de surveillance de l'efficacité, puis nous introduisons un système de classification pour clarifier l'objet et les pratiques de surveillance de l'efficacité. S'appuyant sur ces principes, notre revue s'articule ensuite autour des évaluations de l'efficacité de ces méthodes de gestion en Amérique du Nord des ravageurs forestiers, aux premiers rangs desquels le dendroctone du pin ponderosa, le dendroctone méridional du pin et le dendroctone occidental du pin. Ces évaluations sont groupées par stratégie de gestion: traitements sylvicoles; brûlages dirigés; et en fonction de l'utilisation d'attractifs, de répulsifs et d'insecticides. Finalement, nous proposons l'utilisation de données de télédétection à titre d'outil complémentaire pour surveiller les changements de l'étendue et de la gravité des dommages causés à grande échelle par le dendroctone du pin ponderosa. L'utilisation de ces données permet d'évaluer l'efficacité des pratiques de gestion à l'échelle du paysage, d'orienter l'application de nouvelles mesures d'atténuation et de réduire le risque d'infestations futures.

Dernière mise à jour :