Publications du Service canadien des forêts

Impacts of global change on diseases of agricultural crops and forest types. 2008. Chakraborty, S.; Luck, J.; Freeman, A.; Norton, R.M.; Garrett, K.A.; Percy, K.E.; Hopkin, A.A.; Davis, C.; Karnosky, D.F. CAB Reviews: Perspectives in Agriculture, Veterinary Science, Nutrition, and Natural Resources 3 (054): 1-15.

Année : 2008

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 28954

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Le quatrième Rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat prédit une hausse des émissions de gaz à effet de serre et de la température à l'échelle mondiale. La dépendance bien connue qu'il y a entre les maladies des plantes et les conditions météorologiques est exploitée depuis longtemps pour prévoir les épidémies et déterminer le moment qui convient pour instaurer des mesures de contrôle pour la gestion tactique des maladies. L'empreinte laissée par la variabilité climatique interannuelle sur les agents pathogènes a récemment été démontrée dans la littérature scientifique; un lien est ainsi établi entre l'abondance des agents pathogènes et la composition atmosphérique. D'autres examens réalisés dans le passé ont traité des répercussions du changement de la composition climatique et du climat sur les maladies, des évaluations régionales ou nationales des répercussions du changement climatique et des répercussions sur des maladies, des agents pathogènes ou des groupes d'agents pathogènes précis. Tous les écrits mentionnent la rareté des connaissances sur le sujet et font ressortir le besoin de générer de nouvelles données empiriques sur la biologie de l'agent pathogène-hôte dans des conditions climatiques changeantes. Axé sur la recherche expérimentale, le présent examen a pour but de faire le résumé de recherches publiées et inédites sur les agents phytopathogènes et les maladies des plantes dans des installations où sont menés des projets d'enrichissement en dioxyde de carbone à l'air libre (FACE) et dans des enceintes à toit ouvert et d'autres recherches sans liens avec l'enrichissement en dioxyde de carbone à l'air libre afin de connaître, en gros, les besoins et les occasions futurs en matière de recherche. Une grande partie du traité porte sur l'examen critique de la littérature récente sur l'influence des niveaux élevés de dioxyde de carbone et d'ozone sur l'agriculture et les essences forestières. Des résumés de recherches expérimentales encore inédites ou en cours sur les agents phytopathogènes dans le cadre de projets FACE ont été inclus en guise de recension d'ouvrages sur ce domaine d'étude négligé. Cette liste et les lacunes en matière de connaissances ont pour but de servir de ressource aux chercheurs qui entreprennent un projet de recherche sur le sujet mais aussi à la communauté scientifique en général, qui doit déterminer la conception et le champ d'application de la prochaine génération d'installations pour la réalisation de projets FACE.

Dernière mise à jour :