Publications du Service canadien des forêts

Pitfall trap designs to maximize invertebrate captures and minimize captures of nontarget vertebrates. 2005. Pearce, J.L.; Schuurman, D.; Barber, K.N.; Larrivée, M.; Venier, L.A.; McKee, J.E.; McKenney, D.W. The Canadian Entomologist 137: 233 - 250.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 28802

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Les pièges à fosse contenant un liquide de conservation constituent la méthode standard pour la récolte d'invertébrés épigées, tels que les coléoptères carabidés et les araignées coureuses. Cependant, leur usage entraîne souvent de fortes mortalités de petits mammifères et d'amphibiens. Nous avons comparé les récoltes de carabes, d'araignées et de vertébrés dans cinq types de pièges à fosse (modèle ordinaire, en entonnoir, à forme surbaissée, type Nordlander et à rampe) afin de déterminer le type de piège qui permette de réduire les captures accessoires, sans minimiser la récolte d'invertébrés. Nous avons aussi examiné l'effet d'un grillage au-dessus du piège sur les récoltes de carabes et de vertébrés. Toute modification du modèle ordinaire entraîne une réduction des captures de petits mammifères et d'amphibiens. Les pièges à forme surbaissée et en entonnoir récoltent une faune de carabes et d'araignées semblable à celle du piège ordinaire. La composition en espèces des récoltes au pièges de type Nordlander et à rampe diffère de celle des autres types, mais ces pièges sont plus efficaces et capturent un plus grand nombre d'espèces par individu. Le piège à rampe semble être la méthode privilégiée pour l'échantillonnage des araignées épigées. Le choix d'un type de piège pour la capture des invertébrés dépend donc des objectifs de l'étude. Cependant, on doit toujours envisager l'utilisation d'un modèle de rechange au piège ordinaire afin de réduire la mortalité des petits mammifères.

Dernière mise à jour :