Publications du Service canadien des forêts

A reexamination of moose damage to balsam fir–white birch forests in central Newfoundland: 27 years later. 1993. Thompson, I.D.; Curran, W.J. Canadian Journal of Forest Research 23: 1388 - 1395.

Année : 1993

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 28787

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Une étude réalisée en 1960 dans le centre de Terre-Neuve donnait à penser que l'orignal (Alcesalces L.): (i) réduirait la valeur commerciale des forêts de seconde venue du centre de Terre-Neuve par suite de dommages excessifs au sapin baumier (Abiesbalsamea (L.) Mill.); (ii) éliminerait le bouleau blanc (Betulapapyrifera Marsh.) du couvert forestier; (iii) modifierait la composition des espèces de conifères; et (iv) réduirait la capacité portante de la zone en ce qui concerne l'orignal. Nous avons ré-étudié les zones originales d'étude en 1987. Nos données indiquent que l'orignal a modifié la composition des espèces en faveur de l'épinette blanche (Piceaglauca (Moench) Voss) et de l'épinette noire (Piceamariana (Mill.) B.S.P.) à certains endroits et a réduit la hauteur moyenne des sapins baumiers. Le bouleau blanc était généralement absent du couvert. Cependant, contrairement à la prévision établie en 1960, il semble que l'orignal ait eu un effet positif sur la végétation forestière en éclaircissant la plupart des zones pour donner des densités de tiges comparables à celles des peuplements ayant subi une éclaircie précommerciale. Les données de l'étude ont été comparées a un modèle général de l'influence de l'orignal sur les forêts de sapin baumier, élaboré pour Isle Royale, au Michigan. Nos données appuient deux prévisions du modèle d'Isle Royale: les dommages causés par l'orignal étaient plus importants lorsque les densités de sapin baumier étaient faibles et lorsque les densités d'orignal étaient plus élevées. Nos résultats contredisent une troisième prévision voulant que la croissance en hauteur soit supérieure dans les peuplements de gaules de forte densité. En outre, contrairement à ce qui s'est produit à Isle Royale, le sapin baumier continuera à dominer les forêts du centre de Terre-Neuve malgré un broutage intensif pendant des périodes prolongées.

Dernière mise à jour :