Publications du Service canadien des forêts

Springtime resumption of photosynthesis in balsam fir (Abies balsamea) 2008. Goodine, G.; Lavigne, M.B.; Krasowski, M.J. Tree Physiology 28: 1069-1076.

Année : 2008

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 28750

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

En 2004 et 2005, de la fin de l’hiver au début du printemps, on a mesuré sur le terrain l’activité photosynthétique chez le sapin baumier (Abies balsamea (L.) Mill.) dans deux endroits du Nouveau-Brunswick, au Canada. Aucune activité photosynthétique n’a été détectée tant que la température de l’ensemble de la rhizosphère est demeurée inférieure à 0°C. Durant ces deux années, la photosynthèse a débuté une fois que la température du sol a atteint 0°C. Aucune activité photosynthétique n’a été observée chez des semis en pots, placés dans des chambres de croissance, lorsque la température de l’air était de 10°C mais que les pots étaient gelés. Ces constatations semblent indiquer que c’est la disponibilité de l’eau dans le sol non gelé qui déclenche la photosynthèse une fois que la température de l’air est devenue adéquate. Sur le terrain, le rétablissement complet de la capacité photosynthétique après le début du dégel du sol était tributaire de la température de l’air et a pris cinq semaines en 2005, comparativement à dix semaines en 2004. Cette année-là, deux épisodes de gel important sont survenus et sont probablement la raison de la période plus longue de rétablissement. En 2005, le rétablissement était complet après l’accumulation de 200 degrés-jours de croissance au-dessus de 0°C, après le début du dégel du sol.