Publications du Service canadien des forêts

Suppression of Ennomos subsignaria (Lepidoptera: Geometridae) on Acer pseudoplatanus (Aceraceae) in an urban forest with bole-implanted acephate. 2008. Fry, H.R.C.; Ryall, K.L.; Dixon, P.L.; Quiring, D.T. Journal of Economic Entomology 101: 822-828.

Année : 2008

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 28749

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Les arbres d’une forêt urbaine ont une grande valeur en raison de leur attrait esthétique, de l’ombre qu’ils fournissent et de l’amélioration de la qualité de l’air qu’ils procurent. Au cours des cinq dernières années (2002–2006), des pullulations de l’arpenteuse de l’orme (Ennomos subsignaria (Hübner)) (Lépidoptères : Géométridés) se sont produites à St. John’s, dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, au Canada. Chaque année, des centaines d’arbres ont été entièrement défoliés, et de nombreux autres l’ont été partiellement. Les larves, avec leurs fils de soie et leur sciure et excréments, viennent aggraver le problème et importunent énormément les propriétaires dans les secteurs où la densité des larves est élevée. Dans le cadre de cette étude, nous avons évalué l’efficacité de trois doses d’acéphate en capsules (AceCap 97) insérées dans le tronc dans le but de réduire la densité d’E. subsignaria et la défoliation qu’il provoque chez l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus L.) (Acéracés). Durant l’année du traitement (2005), les trois doses ont entraîné une réduction importante de la densité des larves et des chrysalides d’E. subsignaria; les arbres ayant reçu une dose complète ou les deux tiers de la dose ont été beaucoup moins défoliés que les arbres témoins. Durant l’année suivant le traitement (2006), les capsules d’acéphate insérées dans le tronc n’ont pas eu d’effet sur la densité des masses d’œufs d’E. subsignaria, sur le taux de survie (= émergence des adultes) ou la défoliation. L’insertion de capsules d’acéphate dans le tronc des arbres est un moyen efficace et pratique d’éliminer les populations et l’herbivorie d’E. subsignaria dans une forêt urbaine où la protection des arbres de grande valeur et la réduction de la contamination de l’environnement sont de la plus haute importance.