Publications du Service canadien des forêts

Habitat suitability for marten of second-growth balsam fir forests in Newfoundland . 1995. Thompson, I.D.; Curran, W.J. Canadian Journal of Zoology 73: 2059 - 2064.

Année : 1995

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 28737

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

La Martre d'Amérique, Martes americana atrata, est une sous-espèce menacée dans l'île de Terre-Neuve. Des inventaires ont révélé que la majorité des animaux de la population restante vivent dans les vieilles forêts non coupées de sapins baumiers (Abies balsamea), mais que bien peu d'animaux vivent dans les forêts de croissance secondaire adjacentes âgées de 40–60 ans. Nous avons comparé la structure de l'habitat et sa composition de même que l'abondance des proies dans les vieilles forêts et les forets de croissance secondaire afin d'éprouver les hypothèses suivantes : l'abondance de la nourriture ou la qualité de l'habitat ou les deux variables à la fois constituent des facteurs limitants pour la Martre d'Amérique dans les forêts de 40–60 ans. Les Lièvres d'Amérique (Lepus americanus) sont surtout abondants dans les forêts de 40–60 ans, mais ils sont également présents dans les vieilles forêts; en revanche les Campagnols des champs (Microtus pennsylvanicus) ne vivent pas dans les forêts de croissance secondaire. Un modèle multidimensionnel discriminant indique que les forêts plus anciennes ont une structure plus complexe au niveau du sol, contenant plus de débris ligneux, plus de sapins baumiers, moins de litière, plus de mousses et plus de buissons bas. La couverture s'est avérée semblable dans tous les types de forêts et l'accès sous la neige était équivalent dans les trois classes d'âge de forêts lorsque l'épaisseur de la neige était d'environ 1 m. Nous croyons que les martres n'utilisent pas les forêts de 40–60 ans à cause de l'absence des Campagnols des champs qui constituent une partie essentielle de leur régime alimentaire. Les campagnols choisissent leur habitat en fonction de la structure du sol et la structure qu'ils recherchent ne prévaut pas dans les forêts plus jeunes. Nous recommandons une stratégie d'aménagement qui garantisse la conservation des vieilles forêts pour aussi longtemps que possible et qui favorise le développement des forêts secondaires en vieilles forêts en y assurant la présence des caractéristiques essentielles à la survie des populations de martres

Dernière mise à jour :