Publications du Service canadien des forêts

A re-evaluation of crop heat units in the maritime provinces of Canada. 2007. Bootsma, A.; McKenney, D.W.; Anderson, D.; Papadopol, P. Canadian Journal of Plant Science 87: 281 - 287.

Année : 2007

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 28653

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

On se sert couramment des unités thermiques du mais (UTM) pour évaluer l'acclimatation des hybrides de maïs (Zea mays L.) et des variétés de soja [Glycine max (L.) Merrill] à diverses régions du Canada. La carte des UTM actuellement en usage dans les provinces Maritimes repose sur des données climatiques datant de 1965 à 1985. Les auteurs proposent une nouvelle carte pour cette région, établie à partir des dernières normales climatiques disponibles (1971 à 2000) et des plus récentes techniques d'interpolation et de cartographie. Ils ont aussi examiné les tendances décennales pour le nombre d'UTM et le déficit hydrique à sept stations météorologiques locales. À quelques exceptions près, le nombre moyen d'UTM a souvent progressé de 100 unités ou plus durant la période la plus récente. Les tendances décennales observées aux stations de 1955 à 2004 confirment le réchauffement, avec une élévation moyenne de 86 UTM par décennie. L'augmentation du nombre d'UTM a accru les possibilités de rendement du maïs et du soja dans la région, même si ce potentiel n'a pas été réalisé au cours de la décennie la plus récente, en raison de sécheresses fréquentes à certains endroits. Néanmoins, pour l'instant, peu de preuves donnent à penser que la modification du déficit hydrique résultant du réchauffement planétaire attribuable aux gaz à effet de serre limitera de façon appréciable la hausse du rendement potentiel au cours du siècle actuel.