Publications du Service canadien des forêts

Nitrogen fertilization and water effects on photosynthesis and earlywood-latewood production in Doulas-fir. 1972. Brix, H. Canadian Journal of Forest Research 2(4): 467-478.

Année : 1972

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 28481

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/x72-071

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Des places échantillons comportant un seul arbre dans un peuplement de Sapins de Douglas âgés de 23 ans furent: (1) fertilisés à raison de 448 kg d'azote (N) à l'hectare avec du NH4NO3 en avril; (2) irriguées au cours de l'été de la même année et de l'année suivante avec 25 mm d'eau par semaine; (3) soumises à un traitement combiné d'engrais et d'irrigation, ou (4) laissées sans aucun traitement. Le diamètre à hauteur de poitrine (1.37 m) augmenta la première année de 16, 15 et 59%, respectivement, par rapport aux sujets témoins. Des effets semblables furent obtenus à hauteur de poitrine durant la deuxième année et également à la mi-hauteur de l'arbre. Seule la production du bois de printemps augmenta significativement: on pouvait observer une augmentation du rythme et de la durée de la production du bois de printemps. On étudia les effets du traitement sur la teneur des feuilles en azote (N), phosphore (P) et potassium (K), la croissance foliaire et la contrainte exercée par l'eau sur le sol et les arbres. Le taux de photosynthèse se trouva réduit par l'effet de l'eau également chez les arbres fertilisés et non fertilisés: une augmentation de la résistance à la diffusion du CO2 paraissait être la cause de cette réduction. La contrainte exercée par l'eau chez l'arbre avait un effet plus adverse sur l'augmentation du diamètre que sur le taux de photosynthèse. L'interaction de l'irrigation et de la fertilisation indique que la fertilisation avec de l'azote aura le maximum d'effet sur l'accroissement du diamètre de la tige dans les années et les stations où les conditions sol/eau sont propices.