Publications du Service canadien des forêts

Decay in advanced alpine fir regeneration in the Kamloops District of British Columbia. 1970. Smith, R.B.; Craig, H.M. The Forestry Chronicle 46(3): 217-220.

Année : 1970

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 28268

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

L'importance du volume de caries chez les jeunes peuplements de sapin subalpin (Abies lasiocarpa (Hook) Nutt.) de la région de Kamloops varie considérablement d'un individu à l'autre. Il se produit également une augmentation dans le volume et la présence de bois pourri ou affecté, parallèlement à l'accroissement du diamètre et de l'âge des tiges, et ce, même à l'intérieur d'une classe identique de diamètre.

Les caries les plus dommageables se rencontrent chez les arbres qui affichent certains signes externes dont les plus importants proviennent de la présence de carpophores, de blessures, de cîmes cassées, de grosses branches mortes et de nombreux chicots de branches.

Les champignons associés aux pertes les plus importantes sont l'Echinodontium tinctorium et le Stereum sanguinolentum.

Les jeunes peuplements régénérés dans les superficies formées par la coupe à blanc sont pratiquement exempts de carie; ce phénomène est attribué d'une part au jeune âge et aux faibles dimensions des individus constituant le sous-étage au moment du dégagement, et d'autre part à l'absence de blessures dues aux chablis qui se produisent à la suite de l'exploitation.

Lorsque les peuplements mixtes d'épinette d'Engelmann (Picea Engelmanii Parry) et de sapin subalpin ne sont pas convenablement exploités, le volume de carie peut être très élevé chez cette dernière espèce.

L'A. recommande la coupe, après exploitation, de tous les individus résiduaires d'un diamètre (d.h.p.) supérieur à 6 pouces (15 cm), de même que l'élimination des jeunes tiges de sapin subalpin qui portent des carpophores, des cîmes brisées, des blessures, des branches mortes et de nombreux chicots de branches de variables grosseurs. Ainsi pourra-t-on réduire les pertes occasionnées par de telles infections.

Dernière mise à jour :