Publications du Service canadien des forêts

Sustainable management of Canada’s boreal forests: Progress and prospects. 2006. Burton, P.J.; Messier, C.; Adamowicz, W.L.; Kuuluvainon, T. EcoScience 13(2): 234-248.

Année : 2006

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 28135

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Nous passons en revue la dernière décennie d’innovations en aménagement forestier au Canada. Des institutions telles que le Réseau de gestion durable des forêts et le Programme de forêts modèles du Canada ont tenté de développer une meilleure compréhension des patrons et des mécanismes des pertubations écologiques. D’autres ont exploré les dimensions socio-économiques de la foresterie durable telles que des moyens d’inclure les aspirations des peuples autochtones, de développer le potentiel des collectivités et de faciliter la certification forestière. Les innovations les plus prometteuses et qui ont le plus de chance d’être implantées sont celles qui incluent à la fois des bénéfices environnementaux (maintien des ressources non ligneuses) et des bénéfices économiques (réduction des coûts et maintien des ressources ligneuses dans le futur). Des exemples concrets de solutions gagnantes à l’échelle du peuplement et du paysage dans la forêt boréale canadienne sont : conserver des parcelles intactes lors de la coupe de grands blocs forestiers; protéger la régénération pré-établie lors de la récolte du bois; promouvoir et prévoir la régénération naturelle; utiliser des méthodes d’aménagement diversifiées pour la forêt mixte (conifères et feuillus); éviter le contrôle de broussailles lorsque non nécessaire; effectuer des rotations sur de longue durée et sélectionner pour certaines espèces d’arbres et certains types de peuplement; faire la promotion de la troisième transformation du bois; et établir un zonage pour une sylviculture intensive et ainsi réduire la pression de coupe sur les sites à haute valeur de conservation. Se rapprocher des patrons naturels de perturbation et de régénératioin de la forêt peut aider à maintenir la biodiversité et les fonctions des écosystèmes mais peut ne pas générer tout ce qui est espéré des forêts aménagées. D’autres recherches sont nécessaires pour calibrer les indicateurs de l’aménagement durable au niveau écologique. Les innovations institutionnelles et réglementaires doivent être évaluées dans un contexte d’aménagement adaptatif afin d’améliorer l’efficacité des pratiques forestières ainsi que l’acceptabilité sociale de l’utilisation et de l’am»nagement des forêts publiques.

Dernière mise à jour :