Publications du Service canadien des forêts

The genus Rhabdocline Syd. 1969. Parker, A.K.; Reid, J. Canadian Journal of Botany 47(10): 1533-1545.

Année : 1969

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 27984

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/b69-220

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Le Rhabdocline pseudotsugae Syd., qui cause le Rouge sur le Sapin Douglas (Pseudotsuga menziesii (Mirb.) Franco), est divisé en deux espèces caractérisées par la structure de la partie apicale des asques. Chez R. pseudotsugae (incluant R. pseudotsugae subsp. pseudotsugae et R. pseudotsugae subsp. epiphylla subsp. nov.), les ascospores sont projetées par des sommets d'asques à paroi mince et rupturées de façons diverses, tandis que celles de R. weirii sp. nov. (incluant R. weirii subsp. weirii, R. weirii subsp. oblonga subsp. nov. et R. weirii subsp. obovata subsp. nov.) sortent par des pores distincts et annulaires. Le auteurs donnent une nouvelle diagnose du genre Rhabdocline. La sousespèce weirii fut la seule associée au champignon imparfait Rhabdogloeum pseudotsugae Syd. La discussion comprende des rapports entre Rhabdocline et les autres Hémiphacidiées, la constance des symptômes du Rouge en Europe, la réaction des asques à l'iode et la maturation des spores.