Publications du Service canadien des forêts

Using knowledge of natural disturbances to support sustainable forest management in the northern Clay Belt. 2007. Bergeron, Y.; Drapeau, P.; Gauthier, S.; Lecomte, N. For. Chron. 83(3): 326-337.

Année : 2007

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 27440

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

Plusieurs approches conceptuelles sont à l’origine de l’aménagement écosystémique, mais un certain consensus semble exister actuellement sur le fait qu’il doit viser à reproduire des paysages naturels, i.e., des territoires aménagés qui conservent les principaux attributs des forêts naturelles. En créant des paysages avec des attributs forestiers semblables à ceux des paysages naturels, on vise à maintenir l’écosystème à l’intérieur des limites de variabilité naturelle. Ainsi, les espèces ne risquent pas de se retrouver dans un environnement auquel elles n’ont jamais été confrontées historiquement. En comparant le régime naturel des feux et son impact sur la dynamique forestière avec l’aménagement forestier actuel nous avons pu identifier certains écarts importants. Le maintien de forêts surannées, la dispersion spatiale des aires de coupes, la préservation de forêts résiduelles dans les aires de coupes et la sévérité des perturbations au sol constituent des enjeux importants à prendre en considération dans l’aménagement écosystémique des forêts de la ceinture d’argile. Des stratégies sylvicoles permettant de décroître l’écart entre l’aménagement et la dynamique naturelle sont brièvement discutées.