Publications du Service canadien des forêts

Biodiversity and multiple disturbances: boreal forest ground beetle (Coleoptera: Carabidae) responses to wildfire, harvesting, and herbicide. 2007. Cobb, T.P.; Langor, D.W.; Spence, J.R. Canadian Journal of Forest Research 37(8): 1310-1323.

Année : 2007

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 27439

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1139/X06-310

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Les demandes croissantes de la société pour les ressources forestières, combinées aux régimes de perturbations naturelles, laissent entrevoir que l’aménagement forestier durable dépendra de plus en plus d’une meilleure compréhension des effets cumulatifs des perturbations naturelles et anthropiques. En Amérique du Nord, par exemple, il y a de plus en plus de pressions économiques pour récupérer le bois dans les brûlis, même si les effets combinés du feu et de la récolte dans un même site ne sont pas clairs. Nous avons examiné les réactions à court terme (2 ans) des carabes de la forêt boréale (Coleoptera : Carabidae) aux effets individuels et combinés du feu, de la récolte et de l’application d’herbicide. La réaction des carabes au feu et aux perturbations liées à la récolte forestière différait grandement et indiquait que les effets combinés de ces perturbations sont bénéfiques pour certaines espèces (p. ex. Sericoda quadripunctata (DeGeer)) mais néfastes pour d’autres (p. ex. Sericoda bembidioides Kirby). La variabilité dans la composition en espèces était significativement réduite par la combinaison des perturbations, indiquant que les perturbations multiples peuvent mener à une simplification de tout cet assemblage. De plus, la réaction des carabes était corrélée aux changements de plusieurs paramètres clés de l’habitat tels la quantité de débris ligneux, le sol exposé et la richesse floristique, ce qui pave la voie à des nouvelles études. Dans l’ensemble, nos résultats indiquent que des efforts cherchant à éviter de combiner les perturbations partout sur le territoire devraient être envisagés lors de la préparation des lignes directrices présentes et futures d’aménagement forestier.

Dernière mise à jour :