Publications du Service canadien des forêts

Estimating coarse root biomass of balsam fir. 2007. Lavigne, M.B.; Krasowski, M.J. Canadian Journal of Forest Research 37: 991-998.

Année : 2007

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 27435

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

Le système racinaire de 31 sapins baumiers (Abies balsamea (L.) Mill.) a été excavé dans cinq stations du centre du Nouveau-Brunswick. L’âge des peuplements variait de 10 à 80 ans; la plupart avaient été éclaircis au moins une fois et leur densité variait de 750 à 44 000 tiges ha-1. La relation entre le diamètre à hauteur de poitrine et la biomasse des grosses racines dans la présente étude était semblable à ce qui a déjà été rapporté dans un cas pour le sapin baumier au Nouveau-Brunswick, mais différait de deux autres équations de biomasse qui ont été publiées. La biomasse des grosses racines variait de 3 à 30 Mg ha-1 parmi les stations faisant partie de l’étude. Dans les classes des plus petits diamètres des racines, la biomasse des grosses racines était semblable dans toutes les stations mais dans les classes des diamètres plus grands que 50 mm, la biomasse augmentait avec l’âge du peuplement. L’éclaircie précommerciale a ajouté 3 Mg ha-1 de biomasse de grosses racine au pool de débris. Le rapport de la biomasse des grosses racines à la biomasse de la tige était en moyenne de 0,36 (erreur type ±0,02). Ces résultats montrent qu’il y a plus de biomasse souterraine dans les écosystèmes de sapin baumier que laissait entrevoir le rapport général de la biomasse souterraine à la biomasse aérienne souvent appliqué aux écosystènes de conifères, d’où la nécessité d’avoir recours à des rapports plus spécifiques.